lillegrandpalais.com

Edito

Vous retrouverez sur ce blog les acteurs qui font de Lille une destination dynamique mais aussi ceux qui contribuent à rendre Lille Grand Palais toujours plus créatif ! Nous traitons ici de l’actualité culturelle de la métropole, les experts de l’événementiel s’expriment, nos clients parlent de leurs événements… Bonne lecture !

A la Une – Le Blog

Evénementiel : la crise stimule la créativité

Le 15 février 2010 par A la une

Gérard Denis, administrateur de l'ANAE ©Maxime Dufour Photographies

La crise a entraîné une baisse générale des chiffres d’affaires en 2009, mais elle a aussi stimulé la créativité du secteur évènementiel. Rencontre avec Gérard Denis, administrateur de l’ANAé.

Résultats en berne pour la com’ événementielle. Si l’année 2008 a été plutôt bonne pour le secteur, l’étude 2009 des tendances du marché effectué par l’ANAé – Association des agences de communication événementielle – fait état de sombres perspectives.

« Les bilans des agences n’ont pas encore été analysés», explique Gérard Denis, administrateur de l’ANAé. « On estime la baisse globale du chiffre d’affaires de 20 à 25%. 59% des patrons que nous regroupons pensent que le marché de l’événementiel sera en baisse pour 2009/2010.»

La raison ? La crise économique et ses répercussions bien sûr. « Les budgets ont diminué alors qu’on nous demande les mêmes prestations. De grands événements ont été annulés ou reportés à cause de la grippe. Les opérations se font de plus en plus au coup par coup : avant les gros événements s’organisaient 6 à 7 mois en avance, aujourd’hui il n’est pas rare qu’on nous demande de monter certains en un mois…» énumère Gérard Denis. Côté emplois, sur les 67 agences faisant partie de l’ANAé, certaines ont gelé les embauches mais « les permanents n’ont pas été trop touchés».

Malgré un contexte morose, le secteur ne perd pas de son optimisme. Les dirigeants d’agence sont même plus positifs pour leur agence que pour le marché en général. « Les tendances observées sont que nos annonceurs font confiance à l’expertise des agences. Nous avons également observé que le développement durable n’a pas été sacrifié sur l’autel de la crise : l’ostentatoire ne fait plus recette !
La crise stimule les agences sur le plan commercial pour trouver de nouveaux clients et elles se démènent sur le plan créatif. La crise n’est pas que négative, c’est aussi une opportunité à saisir pour se développer ! »
Anne-Claire Genthialon
http://www.anae.org

suggérer un sujet - partager un lien Aucun commentaire

Les commentaires sont fermés.