lillegrandpalais.com

Edito

Vous retrouverez sur ce blog les acteurs qui font de Lille une destination dynamique mais aussi ceux qui contribuent à rendre Lille Grand Palais toujours plus créatif ! Nous traitons ici de l’actualité culturelle de la métropole, les experts de l’événementiel s’expriment, nos clients parlent de leurs événements… Bonne lecture !

A la Une – Le Blog

L’abstraction géométrique au coeur d’Art Up 2015

Le 29 décembre 2014 par A la une

Collection Musée de Cambrai, de gauche à droite : Geneviève Claisse, Tanae, 1966-1982, acier laqué, 158x45x45 cm, acquisition effectuée avec le concours de la Société des Amis du Musée de Cambrai et la Fédération régionale des Amis des Musées du NPDC, 2013, inv 2013.3.19 – Geneviève Claisse, Augustin, 1959, huile sur toile, 114×148 cm, Donation Geneviève Claisse, 2013, inv.2013.3.8 – Geneviève Claisse, A.D.N., 1959, acrylique sur toile, 120×120 cm, Donation Geneviève Claisse, 2013, inv.2013.3.10 – Copyright : ADAGP, Paris 2014.

Ancien courtier et galeriste passionné, Didier Vesse a organisé 18 foires d’art contemporain en France. Directeur d’Art Up depuis 2010, il nous dévoile les secrets de l’édition 2015.

Pourquoi avoir choisi l’abstraction géométrique ?
L’abstraction géométrique est une réalité du marché de l’art. Ce mouvement artistique, qui est né au début du XXème siècle, est bien loin de s’essouffler. Je considère pour ma part qu’il est, par essence, l’un des principaux mouvements de l’art contemporain. Ce mouvement artistique bénéficie d’une réelle popularité dans le Nord de l’Europe, où il est né, auprès des collectionneurs et des musées. Dans le Nord, nous avons un vivier d’artistes, de collectionneurs et de galeristes qui continuent à réinventer chaque jour l’abstraction géométrique. C’est l’art contemporain par excellence. A nous, acteurs du monde artistique, d’emmener le plus grand public à sa rencontre ! C’est pour cette raison que nous tenions à le mettre à l’honneur en 2015.
Comment se traduira l’abstraction géométrique sur Art Up ?
Nous avons déjà identifié une dizaine de galeries qui sont sensibles à ce mouvement ainsi que des artistes et collectionneurs. Les musées régionaux, le musée Matisse du Cateau-Cambrésis, le musée de Cambrai et le musée de Dunkerque, possèdent également des collections intéressantes sur ce courant et seront impliqués sur le salon. Mais Art Up 2015, ce sera également l’expression de tous les autres mouvements de l’art contemporain : nouvelle figuration, street art, figuration libre, etc.


Comment expliquez-vous le succès d’Art Up ?

Art Up, c’est une foire pédagogique, festive, originale et commerciale, ouverte à tous les publics et à toutes les tendances. Chaque année, nous accueillons plus d’une centaine de galeries et d’éditeurs internationaux représentant des artistes reconnus et des jeunes talents. L’édition 2014 a vu passer 28 000 visiteurs, des collectionneurs comme de simples amateurs. Art Up doit également son succès à l’implication extraordinaire de Lille Grand Palais dont les équipes sont mobilisées pour concevoir cet événement de A à Z. On ne fabrique pas une foire tout seul, c’est un travail d’équipe !

Quelle est l’ambition d’Art Up en région ?
Nous avons la chance d’être dans une métropole et une région qui a décidé de faire de l’art la puissance économique d’aujourd’hui et de demain. Si nous pouvons fidéliser les galeristes, collectionneurs et marchands d’art, parvenir à en capter d’autres, créer de nouveaux talents et susciter des vocations, alors nous aurons réussi notre pari !

Quel conseil donnez-vous à ceux qui sont tentés par l’achat d’une œuvre d’art ?

Seule l’émotion compte… Achetez une œuvre uniquement pour l’émotion qu’elle vous procure.

 Art Up! Du 12 au 15 /02/2015www.art-up.com

 

suggérer un sujet - partager un lien Aucun commentaire
Publier un commentaire * Champs requis