lillegrandpalais.com

Edito

Vous retrouverez sur ce blog les acteurs qui font de Lille une destination dynamique mais aussi ceux qui contribuent à rendre Lille Grand Palais toujours plus créatif ! Nous traitons ici de l’actualité culturelle de la métropole, les experts de l’événementiel s’expriment, nos clients parlent de leurs événements… Bonne lecture !

A la Une – Le Blog

Le monde imaginaire de Phantasia

Le 19 octobre 2012 par Blandine Damien

Nick Cave - Lille 3000

Lille 3000 avec Fantastic 2012 emporte habitants et visiteurs dans une atmosphère particulière, une rencontre avec l’extraordinaire voire l’impossible… Cette invitation à poser un nouveau regard sur la réalité après avoir découvert des univers parallèles passe entre autre par l’exposition Phantasia au Tripostal visible jusqu’au 13 janvier 2013.

Reconverti en lieu d’exposition pour Lille 2004 Capitale Européenne de la Culture, le Tripostal est cet ancien bâtiment de 6000m2 initialement consacré au tri du courrier, devenu une référence en termes de création contemporaine.

Déf. Phantasia : La traduction de Phantasia depuis l’Antiquité a toujours été ambiguë, parfois liée à l’imagination, au phantasme. Pour Aristote, et c’est à ce titre qu’il faut comprendre le titre choisit pour l’exposition, Phantasia c’est « ce qui relève de l’apparition, du devenir apparent, de la présentation d’une entité extérieure, voire de la simple présentation de choses réelles… »

Franchir le seuil du Tripostal, c’est accepter d’oublier toute notion du réel et parcourir un monde imaginaire, là où il n’y a place que pour le féérique et l’inexplicable.

Les artistes Théo Mercier et Marnie Weber ont orné cet univers de créatures-trophées et d’ors patinés, alors que Nick Cave y a créé un monde baroque poétique. Le public se laisse ainsi porter vers d’autres mondes où se côtoient revenants et vivants. C’est en passant de l’autre côté des miroirs que la découverte des mystères d’Haruka Kojin brouille la réalité et les perceptions de tout un chacun. Des sensations illusoires sont provoquées par le lieu aux frontières instables créé par Leandro Erlich. Mêlant les époques, Folkert de Jong associe d’énigmatiques personnages semblant invoquer des forces surnaturelles – une reine, des militaires, un kamikaze – qui dérivent sur un radeau de luxe. Enfin, le visiteur découvre une guerre des étoiles revisitée par Børre Sæthre qui a déployé un univers apparemment idyllique, teinté d’un goût de l’étrange et d’une inquiétante esthétique…

Phantasia au Tripostal de Lille jusqu’au 23/01/2013 – Informations pratiques

suggérer un sujet - partager un lien Aucun commentaire
Publier un commentaire * Champs requis