lillegrandpalais.com

Edito

Vous retrouverez sur ce blog les acteurs qui font de Lille une destination dynamique mais aussi ceux qui contribuent à rendre Lille Grand Palais toujours plus créatif ! Nous traitons ici de l’actualité culturelle de la métropole, les experts de l’événementiel s’expriment, nos clients parlent de leurs événements… Bonne lecture !

A la Une – Le Blog

Lille 2012 capitale des cultures urbaines

Le 29 mars 2012 par A la une

Depuis quelques années déjà, Lille est devenue une place centrale du Street Art français et européen. En matière d’art contemporain et urbain, elle joue désormais dans la cour des grands.
Le Street Art pourrait se traduire par l’art de rue ou plutôt les arts de la rue. Sous ce terme générique se cachent plusieurs mouvances et disciplines, allant du graffiti au hip-hop, en passant par le slam et la mosaïque, à la façon des Space Invaders. Lui colore la rue de ses pochoirs depuis 30 ans. Jef Aérosol, artiste mondialement reconnu, est aujourd’hui l’un des chefs de file du Street Art.

« Vite fait, bien fait », telle est la devise de Jef. C’est aussi le titre du premier ouvrage entièrement consacré aux pochoirs de rue, publié en 1986 aux éditions Alternatives. Depuis sa toute première réalisation, sur un mur de Tours en 1982, Jef a parcouru un bon bout de chemin. Désormais, ses œuvres s’exposent dans des lieux de renom, comme le palais des Beaux Arts de Lille, mais la rue lui reste indispensable. « Il m’arrive encore de sortir d’une expo où je présente des œuvres, et d’aller faire un pochoir dans la rue d’à côté. » Dernièrement, Jef a marqué les esprits avec une fresque monumentale en plein cœur de Paris. Quatre jours de travail et le renfort de six artistes ont été nécessaires à la réalisation de ce pochoir de 350 m2, sur la place Stravinsky, face au centre Pompidou. Une véritable consécration.

Arrivé à Lille en 1984, Jef a vu la ville se muer en un véritable havre d’art. Selon lui, Lille2004, l’année où Lille fut capitale européenne de la culture, a marqué un tournant. « C’était un mélange de tradition carnavalesque du Nord, qui est une tradition de la rue, et d’un monde culturel pointu, élitiste. Ce mix a rendu l’art accessible à tous ». L’art est descendu dans la rue, et il y est resté.
Les traditionnelles galeries d’art, elles aussi, se portent bien. On en compte une trentaine à Lille, un beau score pour une ville de cette taille. « Cette densité d’acteurs illustre le dynamisme économique de la ville de Lille » précise Cédric Fiolet, Directeur Général de Lille Grand Palais et organisateur de la foire européenne d’art contemporain de Lille. Lors de la prochaine édition de Lille Art Fair, du 12 au 15 avril 2012, différents artistes de la mouvance Street Art seront présentés, parmi lesquels Jef Aérosol, bien sûr.

Déborah Jacquot

suggérer un sujet - partager un lien Aucun commentaire
Publier un commentaire * Champs requis