Depuis plus de 10 ans, la Métropole de Lille fait figure d’exemple dans le domaine de l’innovation artistique et culturelle. Propulsée Capitale Européenne de la Culture en 2004, elle a su capitaliser sur l’évènement pour l’inscrire durablement dans son agenda culturel.

Il faut dire que la Métropole dispose d’importants musées tels que le Palais des Beaux-Arts, La Piscine, le LaM ou le MUba, de salles de concerts, mais aussi de structures alternatives comme le Tri Postal, la Gare Saint Sauveur ou les maisons Folie… Le but étant d’ancrer la culture – l’Art Contemporain surtout – dans la vie quotidienne des lillois, en en favorisant l’accès au plus grand nombre. Une offre exceptionnelle, donc, qui participe largement au rayonnement de Lille en France, mais aussi à l’international.

Cette ouverture sur le monde est aujourd’hui caractérisée par le programme lille3000. Un rendez-vous récurrent qui invite à la découverte de nouvelles cultures au travers de nombreuses festivités : expositions, spectacles, installations en plein air, parades… Après les Bombaysers de Lille (2006), Europe XXL (2009) et Fantastic (2012), Renaissance (2015) promet une édition portée sur la métamorphose du monde d’aujourd’hui. En célébrant cinq grandes villes sorties de crise, lille3000 place la culture en témoin de cet élan résurrectionnel. À l’image de Lille dont la richesse et le dynamisme culturel a peu d’égal en dehors de Paris.