Le salon Autonomic, organisé depuis une vingtaine d’années par Ades Communication, est le salon référence des acteurs du handicap, du grand âge et du maintien à domicile. Il présente aux professionnels et au grand public des solutions pour lutter contre la perte d’autonomie. Quatre éditions sont organisées chaque année, le territoire est couvert par les huit éditions tous les deux ans. Les années paires : Bordeaux (mars), Paris (juin), Metz (octobre), Marseille (novembre), les années impaires : Toulouse (Mars), Lyon (juin), Rennes (septembre) et Lille (décembre). L’édition de Paris rassemble environ 400 exposants pour 25000 visiteurs sur 3 jours, les éditions régionales, 150 exposants pour 8000 visiteurs sur 2 jours.

Entretien avec Patrick Le Bras et Jean-Raphael Notton, Co-fondateurs du salon Autonomic Co-dirigeants d’Ades Communication

Le salon Autonomic, un tour de France tous les deux ans

Le salon Autonomic est né comme souvent à Paris à l’initiative de deux médecins, camarades de faculté : Patrick Le Bras et Jean-Raphaël Notton. « Au début nous avons lancé Autonomic à Paris et nous nous sommes rendus compte assez rapidement qu’il fallait aussi proposer des éditions en région afin d’apporter des réponses aux enfants, adultes, ou personnes âgées en perte d’autonomie et ayant des difficultés à se déplacer. Nous avons donc entamé un tour de France en déployant le salon région par région tous les trimestres. Notre tour de France est bouclé en deux ans, Lille en étant la dernière étape » indique Patrick Le Bras.

Lille et les Hauts de France, au cœur de l’Europe

« La région Hauts de France dispose d’un fort potentiel social. Il y a énormément de centres d’accueil pour personnes handicapées, âgées, et de centres de rééducation ». Il faut souligner que cet événement ne peut pas être déployé n’importe où : « Il nous faut une ville d’accueil capitale régionale, disposant d’un lieu d’exposition d’une certaine envergure capable de nous accueillir en termes de surface d’exposition (7000 à 8000 m2 minimum) mais aussi présentant une irrigation et des facilités en matière de transports : tram, autobus, train, parking. De plus, Lille est idéalement située au cœur de l’Europe » ajoute Patrick Le Bras.

Lille Grand Palais : un complexe adapté aux normes PMR

« Nous étions en contact avec Lille Grand Palais depuis 2011. Le site nous intéressait par la taille de son espace, par sa modularité, sa position centrale au cœur de la ville et de la région et par sa proximité avec les transports en commun. En 2013, le site a évolué, la ville et Lille Grand Palais ont consentis des travaux assez lourds d’aménagements pour faciliter l’accessibilité du premier étage avec beaucoup d’efforts de signalétique, d’ascenseurs, et pour s’adapter aux normes PMR. Cela a rendu possible notre arrivée. » précise Jean-Raphaël Notton.

Trois éditions du salon ont eu lieu à Lille Grand Palais. « Très vite, il y a eu cette complicité, tous ces efforts et on peut dire aujourd’hui qu’ils ont toujours été extrêmement sensible à toute cette dimension, à notre public très particulier. Ils nous accompagnent, ils nous ont beaucoup aidés. Nous avons tissé des liens et nous avons d’ailleurs décidé de baptiser notre salon Autonomic Lille Europe, seul salon régional portant le nom d’une ville et couvrant le grand nord de la France » précise Patrick Le Bras.

Lille Grand Palais, c’est aussi un service et un accompagnement rassurants

Pendant toutes les étapes de l’organisation du salon, les responsables techniques d’Ades Communication ont un interlocuteur unique de Lille Grand Palais, un chargé d’affaires qui les accompagne du début à la fin. Ils vont suivre conjointement l’organisation logistique du salon, les aspects sécurité, techniques (électricité, eau, gardiennage, nettoyage, arrivées, sorties, circulation des véhicules) et cela va monter en puissance au fur et à mesure avec l’implantation des stands, leur traçage, la signalétique, les deux jours de montage, les horaires, la restauration, l’accueil des visiteurs.

« Il y a toute cette coordination, cette combinaison de tout ce que nous avons préparé et transmis aux techniciens du parc, avec bien entendu une présence permanente pendant cette période pour réagir, c’est un binôme entre l’organisateur et le chargé d’affaires du parc. Et c’est là qu’on voit si cela fonctionne avec un parc ou pas. Ici l’équipe fonctionne parfaitement, les équipes de Lille Grand Palais sont habituées à un certain volume de traitement, elles ont de l’expérience et son rassurantes. Il faut dire que nous avons des demandes particulières pour ce salon comme par exemple la mise en place d’un parking PMR pour faciliter la venue de nos visiteurs, nous avons aussi besoin d’énormément de signalétique car le parc est grand et la mobilité de nos visiteurs est un des éléments clés de cette problématique de l’autonomie » indique Jean-Raphaël Notton

Les bénéfices observés par les organisateurs d’Autonomic Lille Europe

  • Le positionnement géographique de Lille Grand Palais au cœur des Hauts de France
  • Un complexe de qualité, avec ses récents travaux de réaménagement
  • L’expertise et la qualité de service de ses équipes : « des relations de qualité, nous tissons des liens de proximité avec toute l’équipe et cela fonctionne très bien »

 

Les trois piliers de la réussite d’un salon

Patrick Le Bras conclut : « S’il n’y a pas eu une bonne commercialisation (exposants), il n’y a pas de salon, et s’il n’y a pas une bonne communication (visitorat), il n’y a pas de salon suivant. Ce sont nos deux principales préoccupations pour réussir un salon. Le 3ème pilier c’est la logistique technique qui doit être impeccable. Elle fait la réalité de cette réunion éphémère. Il faut de la flexibilité, et nous en avons avec Lille Grand Palais car la proximité de leurs équipes avec les nôtres est totale, en un coup de fil, une solution est trouvée. La spécificité de notre manifestation et de son public a été véritablement prise en compte. Nous sommes accompagnés, et nous sommes très satisfaits, nous avons d’ailleurs déjà signé pour 2019. Je ne peux pas dire mieux ».