Thierry Sarrazin, chef du service de physique médicale au Centre Oscar Lambret, nous parle du prochain congrès SFPM, qui aura pour thème « L’Imagerie du 21è siècle en radiothérapie ». 500 personnes sont attendues à Lille Grand Palais du 10 au 12 juin 2015.

« C’est la troisième fois que nous organisons un congrès de Physique médicale à Lille.

Le premier s’est déroulé il y a 25 ans, au Nouveau Siècle. Pour la seconde édition, 10 ans plus tard, nous déménagions l’événement à Lille Grand Palais. L’intérêt était de bénéficier d’une structure modulable, avec des salles de différentes tailles qui permettraient de s’adapter à l’évolution du congrès. Pleinement satisfaits, nous avons décidé d’y revenir en 2015.

Outre sa structure très opérationnelle, l’autre avantage de Lille Grand Palais est son accessibilité, et sa proximité avec le centre ville sans en avoir les inconvénients. Lille, c’est aussi une grande métropole, située au cœur de l’Europe du Nord, au plus proche des grandes villes européennes, et d’un intérêt indéniable également pour les accompagnants.

Les congrès européens ou internationaux visent des destinations avec des attraits touristiques connus et reconnus. A Lille, les organisateurs de congrès peuvent trouver les compétences humaines et techniques, et un réseau hôtelier dense et complet. L’aspect culturel et festif est aussi un réel atout pour la destination.

En ce qui concerne notre domaine scientifique et le thème de ce congrès, les avancées technologiques dans le domaine de l’imagerie médicale, de la radiothérapie et de la maîtrise de la dose de rayonnements X à visée diagnostique et thérapeutique sont essentiellement américaines : brevets, recherches, développements etc. Aussi, nous nous sommes dotés du CyberKnife et d’équipement de tomothérapie de dernière génération : machines à la pointe de la technologie qui permet la formation à Lille de toutes les équipes qui se dotent de cet équipement en Europe. Notre expertise en matière d’enseignement et de recherche dans ce domaine est reconnue, d’où le choix de la ville de Lille pour ce Congrès scientifique qui aura beaucoup d’invités et de conférenciers venus de toute l’Europe.

Les équipes de Lille Grand Palais font toujours preuve d’un professionnalisme qui ne se dément pas dans la continuité. Le rapport de confiance s’est très vite installé. Nous savons où nous allons et c’est très rassurant de savoir que Lille Grand Palais sera à nos côtés. » – Thierry Sarrazin